Action … ca tourne : l’écoute-bébé vidéo Samsung Monitor

Bonjour,

 

Loft Story version Petit Bonhomme … oui chez nous, cela existe ! Nous surveillons 24h sur 24 notre petit bonhomme ! Sous l’œil de la caméra vidéophone ! Nous pouvons le regarder à tout instant …

Dis comme cela, nous allons passer pour des parents sur-protecteurs voir voyeurs ? Prenons le temps d’expliquer notre besoin et raisonnement.

Notre maison est un cube que nous avons fait construire :

Notre maison : un petit cube

Notre maison : un petit cube

Résultat, du rez-de-chaussé comme de notre chambre, chaque petits appels de Petit Bonhomme (même porte fermée) s’entend sans soucis !

Cela permettait d’éliminer un besoin : entendre notre enfant. Résultat, au moment de se pencher sur le choix du “babyphone”, la fonction “vocale” n’a pas été notre priorité.

Le choix était donc assez simple : rien ou un vidéophone.

Qu’est-ce donc qu’un vidéophone? Vous connaissez les écoutes-bébés classiques qui émettent le son du bébé depuis sa chambre via deux appareils. Ils sont souvent sans-fils (avec batterie) et tout un tas de gadget (lumière suivant l’intensité sonore), clip pour le “porter” à la ceinture, …

Samsung Digital Video Baby Monitor

Samsung Digital Video Baby Monitor – extrait du site Amazon.uk

Le vidéophone est basé sur le même principe mais plutôt que d’émettre le son, il émet le son ET l’image !

Sur le même principe toujours, vous disposez d’un module caméra à fixer dans la chambre de bébé (de préférence dirigé vers son berceau afin de pouvoir “voir” le bébé), et d’un module écran permettant de visualiser le bébé … qui dort (ou pas !).

Il dispose de tout un tas de réglage (extinction automatique de l’écran, allumage automatique suivant l’intensité sonore, possibilité d’allumer à distance une lumière sur la caméra du bébé – type veilleuse, possibilité d’allumer à distance une berceuse  …) et les fonctionnalités doivent varier d’une marque à l’autre.

Les différents choix :

Une fois notre besoin plutôt clairement défini : un vidéophone ou rien, nous avons regardé, de-ci, de-là les avis, mais aussi les vidéos de démonstration (merci Youtube). Toutefois, aucun appareil n’était vraiment clairement présenté (si ce n’est les vidéos de démos des fabricants souvent – trop – flatteuses) et testé et encore moins comparé entre eux !

Difficile donc de se décider à franchir le pas … Certains magasins de puériculture en proposant en rayon mais jamais branché ou activé !

Ces appareils n’étant pas très répandu, et personne n’en ayant dans notre entourage, difficile de se rendre compte de plusieurs points :

– la qualité de la vision

– la facilité d’utilisation

– l’autonomie de la batterie

– la réelle utilité de la fonction vidéo

– le prix (souvent supérieur à 150€)

Finalement, une vente privée sur Bébés Shopping à fini par nous décider.

Nous avons donc acheté le modèle de chez Samsung principalement proposé outre-Manche sur d’autres site (amazon.uk par exemple) de mémoire à moitié prix du prix de vente (99€ au lieu de 199€), c’était l’occasion.

Il est possible de trouver d’autres modèles  chez Oclio ou encore Verbaudet. Ne les ayant pas testés, je ne pourrai me prononcer !

Martin dort paisiblement - la sieste (dans son berceau)

Martin dort paisiblement – la sieste (dans son berceau)

Petit Bonhomme

Notre écoute-bébé vidéo :

Une fois reçu et déballé, nous l’avons testé et constaté que la qualité de la vidéo est plutôt bonne. De jour comme de nuit (noire noire) on distingue très clairement la personne, le visage, les yeux (ouvert ou non). C’est tout à fait  adapté.

Le son est quand à lui de bonne qualité aussi.

Une fois rentrés de la maternité, pour les premières nuits de bébé, en parents un peu angoissés de ne pas l’entendre, nous pensions utiliser l’écoute-bébé vidéo de la façon suivante :

– Positionner la caméra sur un élément haut afin de voir bébé dans son berceau.

– Régler la sensibilité pour qu’il se déclenche (allume l’écran vidéo et diffuse le son) lorsque le bébé crierait.

En pratique, la sensibilité est très difficile à régler voir impossible (petite molette sur la caméra très-trop sensible).

Tout comme la première installation de la coque-auto dans la voiture à la sorte de la maternité, l’utilisation de ce  (foutu) truc vidéo nous a … énervé !

La notice n’est pas du tout intuitive et l’utilisation de l’appareil sans la notice encore moins !

Résultat, il nous a bien fallu quelques jours pour nous y faire et trouver une autre utilisation plus adaptée :

– Fixer la caméra (avec un serre fils) sur un pied d’appareil photo (pour pouvoir le déplacer à volonté et l’emporter lors de nos déplacements),

– Mettre la caméra sur une prise télécommandée afin de limiter la quantité d’ondes émises par les appareils,

– Lorsque nous entendions Petit Bonhomme (avec un doute sur la nécessité d’aller le voir ou non), nous allumons le monitor vidéo (et la caméra via la prise télécommandée).

A noter qu’il est possible :

– De fixer la caméra dans le mur, mais Petit Bonhomme passant ensuite dans un “vrai” lit, et surtout le couchant parfois la tête d’un côté, parfois dans l’autre sens (suivant le sens de dernière tétée),  il fallait un point de vu large.

La caméra sur son pied au dessus du berceau

La caméra sur son pied au dessus du berceau

– De zoomer (*1 ou *2) avec l’écran afin de pouvoir ajuster la vision du bébé – plutôt pratique.

– De connaître la température dans la chambre – plutôt fiable lors du premier allumage de la caméra. Mais la sonde  de température devant être proche d’une source de chaleur de la caméra au bout de 2 minutes, elle indique 25° ! Donc il ne faut s’y fier qu’à l’allumage.

– De diffuser des berceuses mais le son est juste horrible ! A oublier.

– D’allumer une petite veilleuse dans la chambre du bébé – plutôt pratique surtout en déplacement pour ne pas se manger le pied dans un truc qui traîne 😉

– De fonctionner sur pîles (pour la caméra) – la encore pratique en déplacement lorsqu’on n’a pas de prises à portées. Dans le temps, chez soit mieux vaut laisser le chargeur.

– De fonctionner sur batterie (pour l’écran) il tient largement 2 à 3h allumé. La tenue est donc pour moi “bonne”. Surtout vu notre fonctionnement où on l’allume seulement lorsqu’on entend le bébé ou pour vérifier son “état”.

A revoir : 

– La notice : zéro de chez zéro !

– Les boutons sur l’écran (on/off) qui sont tous petits (c’est peut-être sobre et design mais la nuit, la tête dans le pâté, c’est pas pratique !!!)

– Un mode “off” automatique sur la caméra qui devrait s’éteindre lorsque l’écran est éteint aussi (moins de consommation et surtout moins d’ondes !!) >> pallié chez nous par la prise télécommandée.

– La sensibilité, la encore vraiment pas adaptée.

 

Au quotidien :

Petit Bonhomme a maintenant presque 9 mois (pfff déjà !) et vraiment aucun regret de l’avoir !

Du plaisir de pouvoir le “voir” dormir et d’apprécier sa petite bouille adorable, au loisir de pouvoir le regarder jouer dans son lit en silence (et au final on se rend compte qu’il le fait souvent et parfois longtemps … jusqu’à 1h de temps où il est dans son lit à bidouiller ses peluches et tétine et à se satisfaire de son calme et tranquillité), à celui de pouvoir confirmer notre intuition avant de sortir de sous la couette en pleine nuit, l’appareil remplit son rôle sans soucis.

Les modifications apportées de notre part (prise télécommandée et caméra sur pied) sont vraiment un plus dans l’utilisation !

 

Notre maison : un petit cube

Martin dort paisiblement – la nuit (dans son lit)

 

Marie

marie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.