Notre maternité, amie de Petit Bonhomme

Point de départ de l’arrivée dans ce monde de notre petit bonhomme, une grossesse.

Afin de faire le suivi de ces 9 mois, ma médecin traitant a été parfaite, toutefois, le choix d’une maternité s’imposait pour le suivi de fin de grossesse mais surtout l’accouchement et suite de couches.

Autours de chez nous, dans un rayon de 30km, deux choix : soit la maternité de l’hôpital d’Ancenis, soit la maternité de la clinique Jules Verne. Les deux lieux prônant  des accouchements accompagnés, une écoute des choix des parents. La clinique Jules Verne arguant même être une “maison de naissances”.

En quelques chiffres, la clinique Jules Verne, une maternité de niveau 2 faisant plus de 2500 accouchements par an. L’hôpital d’Ancenis, maternité de niveau 1 est sous les 900 naissances par an.

Ils ne jouent donc pas dans la même court, aussi bien dans les politiques que les structures et orientations.

Ma grossesse ne présentant aucun risque, et ayant eu des réticences lors de contact avec la clinique (pour d’autres services que la maternité), notre choix s’est porté sur l’hôpital d’Ancenis pour les raisons suivantes :

  • Petite maternité : écoute, équipe à taille humaine, temps pour chacun,
  • Hôpital public – pas de choix financier à tout “prix”,
  • Niveau 1 – donc pas de médicalisation à outrance,
  • Suivi possible par l’équipe des sages-femmes lors de la grossesse, accouchement et suite de couche,
  • Et LE critère qui n’a fait que renforcer notre choix : l’hôpital est “amis des bébés”.

L’aventure commence donc courant décembre avec un premier rendez-vous d’inscription pour … prendre tous les rendez-vous ! Et il y en a !

Un rendez-vous mensuel pour suivre la grossesse avec l’équipe des sages-femmes, un rendez-vous anesthésiste, un rendez-vous gynéco (dernier mois), un rendez-vous à terme (annulé automatiquement si l’accouchement a lieu avant !).

Il aurait aussi été possible de faire les échographies à  mais nous avons un cabinet d’échographie plus proche de chez nous.

Dès ce premier rendez-vous, un très bon contact, un accueil très agréable, des rendez-vous arrangeant autant que possible (par la suite, étant en arrêt, cela a réglé les soucis logistiques …).

Rendez-vous de grossesse :

J’ai donc fait mon suivi de grossesse auprès de l’équipe de sages-femmes à partir de celui du 4eme mois.

Chaque rendez-vous dure en moyenne 45 min à 1h. Aucun empressement, on a le temps de poser toutes ses questions, être examinée (mais pas de vérifications du col tous les mois – ce qui n’est pas plus mal !), de parler des “soucis” ou autres choses.

Jusqu’au 8eme mois j’ai donc pu avoir ce contact avec la maternité par le biais de 2 sages-femmes différentes qui suivent la grossesse, et gère le “tout”. C’est à dire, voient les comptes-rendus divers (examens, échographies, …), prescrivent les examens et surtout pour ma part, m’ont aidé à trouver des solutions variées à mes “petits” soucis (nausées tenaces …) ainsi que voir la globalité de mes pathologies et besoins.

Par exemple pour mes nausées à répétitions, elles m’ont (en plus de tous les conseils “classiques”) proposés de l’acupuncture pratiqué par une de leur collègue. Chose que j’ai testé !

Rendez-vous d’acupuncture :

Acupuncture, mais aussi psychologue, arrêt du tabac, nutritionniste ou homéopathie, plusieurs spécialités sont regroupées et les sages-femmes formées pour permettre l’écoute, et l’accompagnement des différentes pathologies et apporter des alternatives au “tout médicament”.

Pour ma part, j’ai eu plusieurs rendez-vous “pic-pic” pour diminuer mes nausées persistantes et même si cela n’a pas été du jour au lendemain radical, cela permet un suivi de la pathologie, un moment d’écoute, de détente aussi et au final, une amélioration notable tout de même !

Rendez-vous anesthésiste :

Le seul “moment” hors maternité à proprement parlé qui m’a déçu … En effet même pas 10 min dans une mini salle d’examen, 20 min de retard alors que j’étais la première de l’après-midi, 3 cases cochées et hop dehors !

Finalement pas de péridurale lors de l’accouchement 😀

Visite de la maternité :

Ne faisant pas les cours de préparations à l’accouchement à la maternité (nous avons choisis une préparation en haptonomie), nous n’avions pas de rendez-vous prévu pour visiter la maternité et faire connaissance avec le premier lieu de vie de notre tout petit !

Résultat, après un coup de fil à la maternité, nous y sommes passés un soir. Visite avec une sage-femme des salles de pré-travail, de travail (que nous ne verront à qu’à cette occasion 😉 ), d’une chambre de suite de couche … Quelques repères pour s’y retrouver le jour J !

Que des chambres “seules”, un choix de la maternité d’accueillir chaque famille le mieux possible et le plus individuellement !

vu extérieur maternité ancenis

Vu depuis la salle de pré-travail …

Rendez-vous gynéco :

Le rendez-vous du 9eme mois est prévu avec un des gynécologue-obstétricien de la maternité.

J’ai été reçu par le chef de service, et après mon rendez-vous, je me suis dit : je comprends mieux pourquoi la maternité a cette mentalité … Avec un chef pareil, ça ne peut que bien marcher !

Tout pareil qu’avec les sages-femmes, 30 min de rendez-vous sans se presser, discuter de toutes mes questions restantes, mais aussi de l’hôpital en lui-même et d’autres sujets … Vraiment un contact très agréable et plus humain que médical !

On sent à travers ce chef de maternité que le label “amis des bébés” n’est pas une contrainte mais une réelle volonté de toute l’équipe !

Visite de contrôle J-2 (contractions …) :

2 jours avant d’accoucher, j’avais des contractions régulières (5min) mais non douloureuses. Étant un jeudi férié, nous sommes tout de même allé faire un saut à la maternité pour un contrôle et conseil.

Arrivés en même temps qu’une future maman qui elle allait y rester (pertes des eaux et pantalon trempé !!), après un monito et un contrôle, retour à la maison (et tonte de la pelouse le lendemain 😉 ).

Arrivée et prise en charge le jour J / accouchement :

Le samedi dans la nuit, perte des eaux chez nous donc départ sans hésitez à la maternité sans se presser (avec un petit coup de fil pour les prévenir, il était 2h du mat …).

Arrivés là bas à 3h, nous avons tout de suite été accueilli par la sage-femme (1 seule pour gérer les accouchements environ 2 à 3 / jours à la maternité pour donner un ordre d’idées).

Après vérification de mon état, passage en salle de pré-travail direct car les 2 salles de travail étaient déjà occupées et surtout pas vraiment besoin de péridural vu mon état “avancé” 🙂

Elle est restée avec nous tout le temps du travail. A été très honnête, directive quand il le fallait mais à l’écoute aussi.

Sans avoir le temps de relire notre projet de naissance, tout ce que l’on souhaitait étant dans la philosophie de l’établissement, nous avons été ravis de ce moment ! Aussi bien de l’accompagnement, que le temps tous les 3 après, que la médicalisation light (je n’ai été perfusée qu’après et encore seulement car cela était nécessaire) …

Le personnel est venu nous dire au revoir et passer le relais à l’équipe suivante avant de partir … La sage-femme repassera même nous voir en suite de couche quelques jours plus tard !

martin maternité ancenis

Petit Bonhomme, 4 juin 2011

Suite de couches :

Après 4h passés en famille, nous avons eu le plaisir d’être montés dans notre chambre, petit dej en tête à tête avec le jeune papa et mon petit Petit Bonhomme! De quoi nous remettre de l’effort 🙂 et courte nuit :).

Petit Bonhomme a été mesuré, soigné et habillé par la sage-femme accompagné de Ben pendant ce laps de temps. Pas de bain inutile, pas de séparation brutale …

Même si une maternité reste un lieu où il y a tjs de l’activité (un peu moins entre 22h et 7h), le séjour a été très agréable.

Chaque personnel proposant son aide, s’inquiétant de notre santé, nos questions, notre évolution ou besoin !

Des réponses concrètes et allant dans notre sens (allaitement, cododo entre autre) ! Nous ne risquions pas de repartir désemparés !

Sortie :

Nous aurions pu rester 1 jour de plus mais étant en forme, Petit Bonhomme ayant repris largement son poids de naissance, notre demande de sortie a été soutenue et facilitée (prévision du passage de la pédiatre en conséquence, papiers &co).

Toutes les informations nécessaires données par plusieurs personnes (interne, pédiatre, sages-femmes, aides soignantes), nous avons pu à loisirs poser toutes les questions restantes et recevoir de nombreux conseils tous allant dans le même sens.

J’entends par la que toute l’équipe avait le même discours, pas de conseils contradictoires, une écoute et du temps pour tous !

Rendez-vous lactation :

Allaitant au sein Petit Bonhomme, il nous a été proposé un rendez-vous lactation post-accouchement pour pouvoir y poser nos questions, revoir les positions et évolution du petit bonhomme !

3 semaines après, nous sommes donc revenus à la maternité pour 1h d’entretien riche en conseils une fois de plus.

Conclusion :

Pas d’impératif financier, du temps et une équipe de A à Z sur la même longueur d’onde, formée et à l’écoute … que demander de plus !

Un label gage de qualité de l’accueil mais aussi une équipe motivée et encouragée par de plus en plus de naissance dans la maternité grâce à cet état d’esprit ! Bravo à toutes et à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 réflexions au sujet de « Notre maternité, amie de Petit Bonhomme »

  1. Oh, je savais pas que tu habitais ce coin là Marie !
    Une de mes meilleures amies habite et est ass’ mat’ à Ancenis !
    en tout cas génial cet accueil à la mater’, à l’hôpital de Montpellier on en a été bien loin malheureusement !
    Laurence

  2. Ping : « Accoucher à domicile : La recherche d’un idéal ?   – Ma lecture « Les Vendredis Intellos

  3. Ping : « Accoucher à domicile : La recherche d’un idéal ?   – Ma lecture | «les Aventures de Petite Bête

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.