Reprendre le boulot et allaiter, un article Famili

Un petit article sur le blog de Mamanana sur le dernier Famili m’a incité à aller l’acheter à la presse.

Un petit tour de poussette ce matin (sous la bruine … ca y est l’automne est la !), un détour par la presse, bonjour Madame, merci Madame …

Et hop me voilà rentrée à feuilleter le magazine, au passage, j’ai pris le “mini” format car cela fait moins de papier (c’est toujours ça de gagné), et en plus il était vendu en “pack” avec un autre numéro en cadeau.

famili Magazine octobre 2011

Famili Magazine par Lot (213 et 211)

Ni une ni deux, j’avance rapidement jusqu’aux pages de l’article en question pour découvrir les conseils et infos !

Une double page et 2 belles photos de bébés en pleine tétées.

Article Famili 213 allaiter au travail

Article Famili 213 "Allaiter et travailler, c'est possible !"

Je lis donc attentivement l’article, article rédigé, 3 avis de maman provenant du forum et de la page facebook de Famili, un encart sur la loi et le point de vu d’une sociologue.

Les infos sont intéressantes, les articles de lois permettent d’être parée si au boulot les gens sont réticents, plusieurs “formules” (allaitement exclusif, mixte, …) sont proposés et expliquées, des pistes données.

Toutefois, je trouve que cela manque de détails : comment se procurer un tire-lait (location sur ordonnance en pharmacie ou Grandir Nature par exemple), combien tirer de lait, pour la conservation du boulot à la maison (ou nounou) comment faire ? …

Donc c’est toujours sympa ce genre d’article mais perso je reste souvent sur ma faim / fin !

Famili 213 Octobre 2011

Famili Octobre 2011

D’ailleurs si vous avez des infos vraiment “pratiques” type : combien il faut tirer (mon bonhomme aura 7 mois à ma reprise), comment vous avez géré et réparti les tirages ? comment vous avez transporté votre tire-lait et lait ?

Conclusion : Afin d’encourager ces “pratiques” et les infos qui y sont partagées, je ne peux qu’encourager ce genre d’article 🙂 En espérant une prochaine fois encore plus de détails pratiques pour le quotidien 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réflexions au sujet de « Reprendre le boulot et allaiter, un article Famili »

  1. Salut Marie!

    Alors moi j’ai repris le boulot mon bébé avait 5 mois et j’ai tiré pendant… 1 semaine…
    C’est vraiment compliqué honnêtement surtout dans certains secteurs d’activité.

    Par contre ce que j’ai fait c’est que j’ai tiré une semaine avant en étant à la maison pour voir sa consommation.
    Donc moi à priori 120 ML le midi lui suifisait et on faisait une tétée retrouvaille à 18h
    Mais maintenant il a 7 mois et il mange 180Ml le midi et 120 à 150 au gouter avec toujours la tétée retrouvaille à 18h.

    Pour la conservation du lait chez grandir nature que je recommande vraiment tant pour leurs conseils que pour leur matériel ils fournissent le tire lait avec une housse isotherme qui permet de garder le lait au frais toute la journée.
    Après, moi au boulot j’ai pas voulu en parler et c’est assez dérangeant car j’avais pas d’endroit pour faire ça au calme ou alors les toilettes mais même pas une prise :S

    Donc je rentrais chez moi et donc ça a été trop contraignant.
    par contre l’allaitement mixte se passe super bien et à priori malgré le fait que Valentin ait 7 mois et que je sois enceinte de 2 bah il tète toujours matin, soir et nuit et dans certains cas le mercredi et le WE il tète pour la sieste du matin
    Voilà pour mes com!

  2. Coucou,

    Alors moi j’ai tiré mon lait que jusqu’au 2 mois d’Inaya. Avec un tire lait manuel (Isis d’Avent ) j’arrivais à tirer entre 180 et 220 ml sur les 2 seins en 30 minutes. A cette âge Inaya prenais entre 120 et 150 ml j’avais donc presque un bibi d’avance.

    Maintenant elle prend 210 ml la matin, midi et 4 heures et 240 ml le soir avant le coucher.

    Je tirais mon lait toute les 4 heures ( montée de lait et temps entre les bibis ). J’ai jamais eu de manque de lait, même au contraire, c’est à ce moment que j’ai fais ma mastite. J’ai donc loué un tire lait électrique à la pharmacie ( sur ordonnance ) mais c’est horrible comme ça fais mal et puis c’est pas plus rapide.

    Pour la conservation, quand j’étais dans la famille pas de soucis ( frigo ) par contre c’est les temps de transport ou les sorties ( toi le boulot en l’occurrence ) j’ai donc investi dans une glacière électrique avec adaptateur voiture. Si tu peux la brancher au boulot je crois que ça sera le top…

    Voila voila pour mon expérience.

    Des bisous

  3. Bonjour,
    je vous laisse aussi mes impressions sur l’allaitement et la reprise du travail. Pas facile, fatiguant mais avec une bonne organisation ca peut marcher !
    Moi, j’ai loué un tire lait electrique en pharmacie et j’ai tiré environ 150 ml par jour (en même temps que la tétée du matin !) tant que j’étais en congés parental. J’en ai donc mis pas mal de coté.
    J’ai repris le travail alors que ma puce n’avait que 4 mois. J’ai apporté un petit stock chez la nourice au cas où… Et chaque jour j’en tire 150ml le matin et environ 300ml le midi. Pour l’instant, je tiens le rythme puisque ma petite en prend 450ml en tout dans la journée en biberon puisque je complete au sein le matin et le soir. J’apporte les pots congelés chaque matin chez la nourice. On a trouvé notre train-train toutes les 3 !
    Ca fait un mois et demi que ca dure, le plus penible c’est de tirer son lait au boulot, discretement et de transporter le tire-lait tous les jours. C’est sur que les portables se miniaturisent mais pas les tires-lait en plus ca pèse super lourd…
    Le problème du stockage du lait tiré pose problème aussi s’il n’y a pas de frigo. J’ai trouvé une solution : la petite poche isotherme qui est souvent dans les sacs à langer, dans laquelle je glisse un bloc réfrigerant. ca tient toute la journée…et je congèle en arrivant chez moi !

    Voila ! si mon cas peut en aider une à continuer d’allaiter en voyant que c’est possible (si, si !)
    Alexia

  4. Bonjour,
    Je suis la journaliste de famili qui a écrit l’article allaitement et travail. Merci de votre post et du commentaire qui va avec. C’est toujours instructif quand c’est dit de façon sympathique ! Difficile de donner une quantité de lait à tirer, tout dépend de la situation de la maman, de ses seins, de l’âge du bébé… Et je suis un peu limitée en place ! Quant au transport du lait, je dirai comme les jeunes femmes qui ont répondu, un petit sac isotherme.

  5. Alors mon experience perso:
    *reprise du boulot bb a 9 mois et est accueillie en creche, j’ai tiré mon lait pendant 1 an 1/2
    *pas de stress de quantité car la diversification avait commencé
    *un tire-lait electrique double pompage ET silencieux : medela, loué dans un magasin de materiel medical, remboursé par la secu tout du long grace à une ordonnance délivrée par ma sage-femme
    *un bureau fermé( pas a clés mais les collegues homme étant informés de ce que je faisais prenaient beaucoup de precautions avant d’entrer)

    Je tirais mon lait du temps de midi et profitais de cette heure pour mes coups de téléphone perso, mails persos ou surf sur internet.

    Pour mon premier tirage (car je n’avais pas reussi a tirer une seule goutte a la maison)j’ai regardé des sites sur l’allaitement et paf reflexe d’ejection direct. De maniere + generale je trouve que c’est plus facile de tirer son lait quand on fait autre chose en meme temps pour pas focaliser sur le remplissage du bib. J’ai donc appris a caler les bibs du tire lait avec la table du bureau pour avoir les mains libres et autre petit truc pratique: penser a la pause tirage quand on choisi ses vetements le matin car on se denude toujours un peu. Quand on a froid on tire moins facilement et c’est + rassurant aussi en cas d’intrusion
    ensuite etiquetage (pour la creche) et conservation dans un sac isotherme (avec pain de glace en été) au frigo de la salle de pause en faisant bien attention de bien emballer car dans ce genre de frigo l’hygiene est souvent pas top.Le tire lait restait au buro
    au final j’amenais mon lait a la creche en recupérant ma fille, la creche le conservait jusqu’au lendemain et ma fille le buvait dans une tasse a bec pendant le repas de midi.(elle n’a donc jamais utilisé un bib) Le vendredi je congelais le lait et je l’amenais le lundi matin a la creche. la seule difficulté que j’ai eu c’est d’assurer la “chaine du froid” quand je faisais des deplacements. Mon petit sac isotherme a visité bien des frigos!! voila il faut s’organiser et anticiper mais c’est ce qu’on apprend en devenant parents de toute façon. ( a ce propos la pause tirage m’a souvent servi a faire la liste de courses, à penser au repas du soir etc …)

    j’ai fait le choix de dire ouvertement ce que je faisais sans me montrer militante mais j’ai suscité bien des discussions.
    j’ai changé de travail depuis mais je sais qu’au moins 2 mamans parmi mes collègues ont choisi d’allaiter leurs bbs ( alors que les ainés étaient au biberon) et je pense que je n’y suis pas pour rien…

    Avec le recul, je peux dire que d’avoir pu poursuivre l’allaitement malgré la reprise du travail (uniquement pour des raisons financieres et donc sans joie) m’a bcp aidé a supporter la separation d’avec ma fille: chaque jour je faisais qqch pour elle meme sur mon lieu de travail. Merci mon tire lait 🙂

  6. Bonsoir,

    Pour savoir combien tirer voici la formule que donne l’association d’allaitement où j’allais:
    poids du bébé en grammes, tu enlèves le dernier zéro, tu ajoutes 250 gr et tu divises par le nombre de tétées par jour.
    Exemple avec un bébé de 6kg qui tète 5 fois par jour:
    600+250= 850 / 5 = 170 ml par biberon
    Je dirais cependant que c’est pour avoir une idée de l’ordre de grandeur, tout dépend probablement de l’appétit de ton bébé.

    Perso je n’ai jamais essayé cette formule car j’ai repris le boulot quand bébé avait 10 mois donc je n’ai pas tiré mon lait. Il était diversifié, mangeait des solides à la crèche+ buvait de l’eau au verre (il n’a jamais bu au bib), et tétées: matin, 17h30 lors des retrouvailles et avant de dormir.
    A 7 mois tu pourras, je pense, ne donner que 2 bib à la crèche: un pour le midi et un pour le gôuter (ou bien remplacer par un yaourt/ petit suisse).

    Profite bien de ton bébé d’ici là!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.