Les couches lavables au quotidien

Bonjour,

Les couches lavables au quotidien, jusqu’ici je n’ai fait qu’en vanter les avantages, parler des marques / modèles de couches que nous utilisons, qui nous plaisent, nous conviennent ou pas.
Je pense qu’après 1 an 1/2 d’utilisation (Martin va bientôt fêter ses 18 mois !!), il est temps de faire un point sur les lavables dans notre quotidien de jeunes parents.

En chiffres les lavables chez nous ça donne :

Chaque jour :
– 5 TE1 par jour pour la nourrice | ou 4 à 5 TE3 chez nous,
– 2 couches de plus (1 le matin, 1 le soir après le bain) chez nous,
– 1 couche classique + culotte PUL pour la nuit.

Chaque semaine :
– 2 machines à laver dédiées aux couches,
– 1/2 étendoir utilisé,
– cycle normal coton, 40°, 750 tours,
– 1/2 boule de lessive par machine + 1/4 de bouchon de sanytol,
– 2 paniers pleins de couches à « reformer » avec feuillets et lingettes (le plus souvent devant la tv) (moins de 15 min surtout à 2) !

Chaque trimestre :
– 1 décrassage (machine sans lessive sur des couches propres à 60° en cycle coton long + rinçage).

Dans la maison, chez nous ca donne :

Côté espace occupé : 
– 1 bac à couche (saut Ikea, blanc avec couverture) pour stocker les couches à sec (sans eau),
– 1 étagère pour les couches « prêtes » pour la semaine chez nounou,

Poubelle à couches et étagères des couches prête pour la semaine.

– 4 tiroirs de son meuble fait maison,

– 1 bac à lingette fait par ma maman,
– Sa petite valise lorsqu’on part en week-end ou vacances,
– Une belle collection de couches,
– Quelques confections maison avec plus ou moins de réussite !

Côté change :

Table à langer et boîte à lingettes

– 1 bouteille d’eau,
– 1 rouleau de PQ,
– Une lingette dans chaque couche propre,


> on défait la couche souillée,
> on nettoie bébé,
> on remet la nouvelle couche (à scratch ou à pressions),
> on démonte la couche souillée et on la dépose dans le bac à couches sales dans le couloir (entre la chambre de Martin et la salle de bain), et le feuillet aux WC,
> C’est reparti pour de nouvelles aventures.

A re-nouveller toutes les 2 ou 3h suivant « remplissage » 🙂

Notre stock maison : 

TE1 à poche :
– Totsbots V2 et V3 : 15
– Petit Dessous So one T1 : 7
– Créaphine : 2
– Cherigogotte : 1
– Lutin dè Zile : 1
– Couche Chinois (ebay) : 1
– Couches maisons : 15
– Happy Hein’z : 1
– Blueberry : 3
– Poudouxin : 1
TE2 :
– Dalaudy : 1
– Demain propre vLong : 1
– Demain propre vStretchy : 1

TE3 :
– Petit Dessous Petit Pea L : 4
– gDiapers M : 3
– gDiapers L : 5
– Couches maisons : 2

Couches classiques :
– Demain propre, mini-couches : 6
– Petit Dessous So bambou nuit : 2
– Lulu nature Dodo bambou : 1
– Lulu nature Lulu dodo : 1
– Lulu nature dOOble Nature : 1
– Petit Dessous So fun T1 : 1
– Couches maisons : 2

Culottes de protection :
– Bummis TS : 1
– Popolini TS : 1
– Disana culottes laines vierges TS : 3
– Lulu nature TS : 1
– Popolini TM : 2
– Culottes maisons PUL TL : 2
– Culotte maison windpro : 1
– Culottes maisons PUL TXL : 2

Maillots de bain :
– Piwapee 8-12kg : 2

– 80 lingettes (double carré d’éponge de 10*15cm)
– 4 sacs à couche : 1 petit pour les mini-sorties (2/3 couches), 2 normaux pour chez nounou (5/7 couches), 1 « maxi » pour les week-end (15/20 couches)

Et mine de rien, 0 kg jeté 🙂

Stock en chiffre :

Nombre de couche de jour : 64, soit environ 15€ la couche en moyenne (neuve, occasion, échange, ou cousue maison).

Estimation du budget tout équipement confondu : 1300€.

Conclusion chiffrée :

Pour faire un bilan chiffré, 1300€ de « stock », en sachant que cela n’est pas « à perte » puisque :

– le marché de l’occasion est très actif et donc je pourrai revendre mes couches si on ne les utilisait plus.

– ces couches pourront être utilisés pour d’autres enfants après Martin.

– les « non » poubelles (notre commune étant passée à la levée, nous avons même un bac 1 personne que nous n’utilisons qu’une fois / mois) 133€ au lieu de 173€ (pour une 2/3 personnes).

– un aspect bcp moins toxique pour les fesses de Martin, la plupart des jetables « classique » contenant, comme les serviettes hygiéniques de maman, du SAP.

– et sans refaire une liste des études en parlant, (une petite recherche google vous donnera des infos) 1 tonne de déchets évités :).

– je n’ai pas fait le calcul de l’eau consommé en machines (et kWh) mais sachez qu’il faut 20l d’eau pour fabriquer une couche jetable … Autant dire que ma machine à laver (50l / cycle) lave plus que 2 couches / machines ;).

Conclusion d’utilisation :

Par Marie :

Pour ma part, je prends un grand plaisir à utiliser les couches, trouver des beaux modèles, les fabriquer, échanger avec la communauté des « laveuses », et un peu diffuser l’idée auprès de mon entourage (même les collègues célibataires 😉 ).

Alors oui, cela prend surement plus de temps que d’acheter un paquet de couche pendant les courses hebdo, et jeter le sac poubelle. Toutefois, je suis assez d’avis qu’une fois un système choisit, il est difficile de passer à l’autre (cela va dans les 2 sens).

 

 

Marie

marie

Rendez-vous sur Hellocoton !