Maxi-Taï de Ling Ling d’Amour : porter son bambin

Bonjour,

Cet été à été marqué par la sortie du porte-bambin Maxi-Taï de Ling Ling D’amour !

La marque :

Ling-ling d’Amour a été lancé par Elodie, une jolie maman qui a maintenant 2 enfants, donc une grande bambine qui apprécie toujours d’être portée !

Toutefois, force est de constater qu’avec l’âge (et surtout la taille grandissante) des bambins, il devient difficile de les installer confortablement sur le dos de leur porteur (et je ne parle même pas de devant ! impossible de marcher avec les jambes de Martin dans mes jambes).

L’assise devient souvent trop étroite, et l’enfant est soutenu à mi-cuisse plutôt que sous ses genoux. Pour rappel, le portage physiologique est toujours le plus adapté (genoux plus haut que le bassin) ! De 0 à 5 ans (voir 99 !)

La collection :

Ling-ling d’Amour propose des écharpes, des slings, des mei-taï (à partir de 4 ans) le tout dans des superbes couleurs. Ma préférée est la couleur safran …

Les tissus sont souples et doux. Que ce soit moi personnellement ou les personnes autours de moi, tout le monde est ravis de ce tissus souple, agréable et doux.

Notre besoin :

Pour en venir à notre porte bambin, le Maxi-Taï, comme expliqué plus haut, j’ai aussi pu constater qu’en ergobaby, sling ou autres moyen de portage à la maison, Martin avait les cuisses soutenues et non plus les genoux ! En photo l’évolution ci-dessous.

Le tablier de l’Ergo arrive sous ses homoplates et j’ai toujours 1° du mal à le mettre seule sur mon dos, 2° peur qu’il se penche en arrière et tombe !

De plus avec ses +de 13kg, le portage devenait difficile pour le porteur sur la durée. Les douleurs dans les épaules apparaissant au bout de 30 minutes maxi.

 

Résultat une solution a été de recherche un porte-bambin, adapté au portage ventrale et surtout dorsal des plus grand !

Le Maxi-Taï :

J’ai donc pu tester le Maxi-Taï et je l’apprécie beaucoup.

Voici mes sensations :  Je précise que je n’avais jamais porté en mei-taï. J’ai donc visionné quelques vidéos, lu quelques conseils et je me suis lancée 🙂

+++ : maxiTai03A réception, le tissus est agréable, souple, léger. Un petit tour au lave-linge, et après séchage à l’air, le tissus est toujours aussi souple et agréable ! Ce n’est pas le cas de tous les tissus.

+++ : Un mode d’emploi est ajouté au sachet. C’est bien agréable !

+++ : Le tablier est légèrement rembourré en haut du Maxi-Taï et apporte un dossier rigide mais dans le sens agréable. Il apporte de la tenue.

— : Emballé dans un sachet plastique (peu utile), j’aurai préféré un petit sac tissus pour pouvoir le ranger.

+++ :  Une belle couleur , j’aime beaucoup les choses colorés et ce rouge Terracotta est très agréable.

+++  : Son prix : 59€99. Imbattable pour un porte bébé en sergé croisé, adapté aux bambins.

+++ : Des larges bretelles pour pouvoir les étaler sur les épaules et répartir le poids (non négligeable) du bambin.

+++ : Nous ne nous tenons pas « chaud » ! Je n’ai pas ressentis de transpiration excessive (comme avec une écharpe par exemple) lors des fortes chaleurs de cet été !

Je l’ai utilisé avec Martin à plusieurs reprises. Sur des courts moment (retour du parc), sur des moments plus long (vide-grenier) suivant l’inspiration du moment !

Vous constaterez que je l’ai pour le moment utilisé sur le dos et sur la hanche et je n’ai ressenti aucune gène de par les jambes de Martin (le long de mes cuisses par exemples).

La grandeur du tablier permet à Martin d’avoir les jambes bien écartées et donc ses pieds sont le long de mes hanches.

Son poids est mieux répartis et je ne le sens pas partir en arrière (portage dorsal).

Portage dos :

Portage hanche :

Vous n’avez plus qu’à faire votre choix ! Vous préférez quelle couleur ?

Et sinon vous pouvez aussi l’utiliser pour jouer à « je me cache » Martin adore ça, surtout avec les longues bretelles un régal 😉

maxiTai13

Pour des vidéos d’utilisation et d’installation du Maxi-Taï c’est par ici !

 Portez-vous bien !

Marie

maxiTai18

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « Maxi-Taï de Ling Ling d’Amour : porter son bambin »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *