Moi aussi, j’ai été animatrice !

Bonjour,

 

Le récent accident de mini-bus qui a conduit à la mort de 5 des 9 occupants, adultes comme enfants m’a fait repenser et reparler de ma période ‘animatrice’.

Car oui, j’ai mon BAFA et j’ai travaillé 5 ans dans ce milieu, en mode job d’été ! Certains passent leur été à faire de la mise en rayon ou à faire les saisons, pour ma part, je m’occupais des enfants en vacances. Des 3-4 aux 14-15 ans, j’ai parcouru toute la gamme :), des centres aérés municipaux aux colos privées.

Bref, dans la lignée de mes nombreuses colos en tant qu’enfant, j’ai apprécié être animatrice, partager des moments bien sympa avec les enfants et leur faire découvrir des activités.

Moi aussi, j’ai conduit un mini-bus

Un des été, je bossais pour un centre aéré (CLSH) dans le jargon, avec des ados (11-15 ans), à qui on proposait des activités. Cela allait des loisirs créatifs (peintures sur verre par exemple), à des sorties sportives, ou encore un mini-camp sur 2 jours sur la côte.

A_Jeune_ConducteurBref, pour déplacer tout ce petit monde, j’avais la charge de conduire ces 8 jeunes dans “mon” mini-bus, un mini-bus vieillissant, où j’aimantais mon “A” de jeune permis (même pas 20 ans au compteur).

Bien sûr, le mini-bus était en état de rouler, bien sûr tout le monde bouclait sa ceinture (et j’y veillais). Toutefois il ne possédait ni air-bag, ni abs ou autres systèmes.

Les trajets variaient de quelques kilomètres dans la ville pour rejoindre une salle de sport à une bonne centaine pour les activités dans l’agglomération (cheval, balade à la mer, …).

Je n’ai jamais rencontré de soucis mécaniques, de problème ou mise en dangers, mais il est vrai que le métier d’animateur ne demande pas de formation particulière à la conduite. Pourtant on se retrouve avec 8 vies entre les mains …

Au même titre qu’il n’est pas requis d’AFPS (formation premier secours) pour obtenir son BAFA, aucune formation spécifique à la conduite de groupe n’est demandée.

Moi aussi, j’ai été fatiguée

La vigilance doit être de mise et bien entendu quand on encadre des enfants ou jeunes toute la journée et que avant ou après les activités il faut encore préparer les suivantes, le temps consacré au repos et au bien-être de l’animateur s’en trouve diminué.

Extrait de ce site

Extrait de ce site

Je me suis vue en colonie (avec de 5-6 ans) finir à minuit et reprendre à 6h le lendemain … Et cela pendant 6 jours sur 7, pendant 3 semaines. Au bout du compte, un ‘simple’ torticolis qui m’a tenu 4 jours.

Le rythme peut vite devenir éreintant, même pour des jeunes de 20 ans 😉

 

Alors bien entendu le nombre d’accident que ce soit en colonie ou sur la route est très limité,  toutefois la vigilance est de mise et dans ce domaine humain, vouloir toujours faire des économies reste un choix risqué …

Pourquoi les véhicules transportant des enfants de la sorte ne sont-ils pas forcement équipés de technologies s’assurant de la bonne vigilance du conducteur ? Tout comme les éthylotest empêchant de démarrer le véhicule …

L’humain n’est pas infaillible alors autant s’aider de la technologie non ?

Moi aussi, je proposerai les colos à mon fils

Avec le recul, et mon statut de maman, oui je confierai mon fils à des animateurs. Mais je n’hésiterai pas à me renseigner sur les conditions, et à prendre en compte les besoins de tous (enfant comme adulte).

Car en colo, on apprend l’autonomie, la vie en groupe et on découvre pleins d’activités !

 

Bref, j’ai eu beaucoup de peine pour ces familles endeuillées, que ce soit côté enfants ou adultes. Et j’ai aussi beaucoup de compassion pour ce métier par toujours simple d’animateur, tiraillé entre le désir de prendre soin des enfants, leur faire plaisir sans mettre en danger personne.

 

Marie

marie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une réflexion au sujet de « Moi aussi, j’ai été animatrice ! »

  1. Moi aussi j’ai été animatrice quelques saisons. Principalement en colo.
    L’organisme pour lequel je bossais demandais minimum 2 ans de permis pour conduire les mini-bus.
    Moi non plus je n’hésiterais pas à laisser partir mes enfants, d’abord en court séjour pour s’assurer que ça leur plaît.
    Maintenant il est certain qu’il faut choisir avec soin l’organisme. Pour moi il est déjà tout fait, celui pour lequel je bossais car j’en connais bien les rouages, les engagements et les principaux acteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.