A moi les bons petits plats !

Bonjour,

« A moi les bons petits plats », Enfin plutôt à petit bonhomme ! Quoi que cela ne nous empêche nous aussi d’en profiter 🙂

Sur ce sujet,  beaucoup aurons leur avis sur la question, les avis des parents, des grands-parents, des médecins, des bouquins, du créateur de babycook et même de celui de la cuillère pour bébé !

Notre petit bonhomme ayant dépassé la demi-année, début décembre la médecin nous a parlé diversification alimentaire.

Les points primordiaux à retenir (d’après notre docteur) :

– le lait, le lait et toujours le lait doit rester la base de l’alimentation (Note : l’OMS recommande le lait exclusivement jusqu’à 6 mois, suffisant pour couvrir ses besoins nutritionnels).

– ne jamais forcer bébé, juste lui proposer même s’il ne prend qu’une demi-mini-cuillère de la super-purée-maison-que-vous-avez-fait-avec-amouuuuuuuuuuuur !! On ravale sa fierté de mère nourricière et son tablier !

– lui faire goûter les aliments UN par UN pour commencer afin de limiter les soucis en cas d’allergie.

– 1cc et jusqu’à 130g suivant l’envie de bébé + du lait toujours du lait.
Si le bébé ne veut plus de lait (déjà calé par les légumes ou fruits), commencer par donner le lait puis les légumes.

 Je suis donc repartie avec ma petite ordonnance sous le bras ! A nous les joies de la cuillère, chaise haute et bavoirs tachés 🙂

Mise en place des ustensiles !

Et oui car nouvelle étape dit changement(s).

Tout  d’abord à 6 mois ce petit gaillard commençait à tenir assis (avec notre aide) et à prendre plaisir en cette position.

Résultat notre chaise haute  évolutive se voit upgradée et passe du mode « transat avec petit coussin bébé » au mode « chaise haute avec tablette ».

Avant :

Chaise haute Bloom - mode Transat

Chaise haute Bloom – mode Transat

Après :

Chaise haute Fresco Loft de Bloom - mode avec tablette

Chaise haute Fresco Loft de Bloom – mode avec tablette

Tout d’abord attaché depuis freestyle, bébé apprécie ce nouveau mode de soutient ! Agrippé à la tablette, pour manger ou jouer ! Il suit notre vie et nos repas avec grand plaisir.

Chaise haute Fresco Loft - Je joue !

Chaise haute Fresco Loft – Je joue !

Passons maintenant à l’objet de cet article en lui-même : la nourriture.

Nous avons privilégié plusieurs petites choses :

– les légumes congelés (légumes seuls, non cuisiné ou engraissé) de préférence Bio. Résultat, razzia chez Picard : Petits poids, carottes, courgettes, haricot vert, et jardinière de légume.

Pour les non-convaincus du surgelé, voici un petit article expliquant le principe et un autre. Souvent le surgelé est plus « frais » que le frais (et non pas seulement par les degrés !).

Petits pois bio Picard

Petits pois (2.80€ (4.66€/Kg)) bio Picard – sachets de 600g

carottes Picard

Carottes (2.10€ (3.50€/Kg)) bio Picard – sachets de 600g

– les légumes frais (bio si possible mais pas toujours trouvable), épluchés, découpés en dés et congelés dès que possible.

Martin mange une orange avec tata Ninie !

Martin mange une orange avec tata Ninie !

les fruits en morceaux à manger directement (test déjà très concluant avec des quartiers d’orange merci Tata Ninie ).

les petits pots :

Toutefois, toujours dans un esprit « attention à ce que tu mets dans ton assiette », j’ai fait le tour des marques (grandes marques, marques distributeurs, marques bio).

Force est de constater que malgré des belles étiquettes et beaux slogans, de nombreuses marques ne peuvent s’empêcher d’ajouter tout un tas d’autres ingrédients qui ne sont pas mentionnés de prime abord sur l’étiquette ! Et résultat un petit pot carotte se retrouvé mélangé à du riz, de la pomme de terre le tout avec un peu d’huile sans même qu’on y prête attention.

Le premier défi est donc de pouvoir trouver des petits pots répondant au doux critère de : Un et UN SEUL ingrédient à la fois !

Résultat, je m’amuse à lire TOUTES les compositions, mêmes les trucs écris en tout petit comme ça !

Et c’est affligeant !

Toutes les marques « classiques » sont bonnes pour ajouter dans la moindre purée de carottes 4/6 mois de l’huile ou autres ingrédients « bizarre » (même NaturNes de Nestlé qui se « vente » d’être 100% Naturel !!!).

Pour être factuel, voici un comparatif concret de 3 produits similaire : carotte pour 4/6 mois dans 3 marques différentes : Hipp (Bio), Produit U et Nestlé.

Prenons donc ces 3 exemples :

Carottes : U Tout Petit

Carottes : U Tout Petit – 0€99 (4,12€/kg)

Naturnes Carottes Nestlé

Naturnes Carottes Nestlé – 1€25 (4,80€/kg)

Mes premiers légumes : Carottes Hipp

Mes premiers légumes : Carottes Hipp – 1€40 (5,60€/kg)

Dans un même rayon de mon super U, j’ai pu trouver ces 3 produits.
Les 3 étant d’après l’étiquette des industriels adapté pour un bébé de 6 mois, tous les 3 à la carottes.
Les 3 ont une couleurs « carottes » qui ne laisse pas de doute quand à la composition du produit.

Marque Composition
 Hipp Carottes* 90%, eau. *Produits issus de l’agriculture biologique. Seule la liste des informations figurant sur l’emballage du produit fait foi. Veillez à en prendre connaissance
 Nestlé Carottes 75%, Eau de cuisson, Huiles végétales. Sans épaississant, sans colorant, sans conservateur. Sans gluten. Sans sel ajouté.
 U Tout petits  Carottes 69%, eau, huile de colza, huile de tournesol.

Hipp ne mettant « que » des carottes comme vous pourriez le faire chez vous (et l’eau de cuisson pour ajuster la texture), U Tout Petit rajoutant des huiles connues, et enfin Nestlé rajoutant des huiles végétales … c’est à dire l’huile qui lui tombe sous la main (et potentiellement revient le moins cher).

Vous conviendrez que la composition est très variable et pas n’est vraiment pas adaptée pour tous ! Ni aux recommandations médicales, ni a mes convictions et encore moins a « mangerbouger » !
Il serait donc judicieux de se rendre compte que le bio n’est pas forcément plus cher … il est juste « seulement  » fait de plus de légumes donc plus de matières premières…

Pour les compotes, un constat encore plus détourné. Prenons des compotes pommes-pruneaux dans le même magasin, 2 versions adaptés aux bébés et une version « classique » sans sucres ajoutés (à noter qu’il faut à ce moment la se balader dans plusieurs rayons afin de comparer et faire ses emplettes).

Compote pour bébé pomme pruneaux U TOUT PETITS - 0,99 (4,12€/kg)

Compote pour bébé pomme pruneaux U TOUT PETITS – 0,99 (4,12€/kg)

Dessert sans sucre ajouté pomme pruneau U, 4x100g - 0,98 € (2,45€/kg)

Dessert sans sucre ajouté pomme pruneau U, 4x100g – 0,98 € (2,45€/kg)

Petits pots pour bébé pommes pruneaux BLEDINA - 2,57 € (4,94€/kg)

Petits pots pour bébé pommes pruneaux BLEDINA – 2,57 € (4,94€/kg)

Et en détails :

Marque Composition
 U Tout petits Purée de pommes 84% (pommes, antioxydant : acide ascorbique), purée de pruneaux 16% (pruneaux 50%, eau), jus de citron concentré.
 U Pommes 77%, pruneaux 23%, antioxygène : acide ascorbique. Seule la liste des informations figurant sur l’emballage du produit fait foi. Veillez à en prendre connaissance à la livraison et/ou avant toute consommation.
 Blédina Pommes 76,8 %, pruneaux 23 %, épaississant : farine de graines de caroube, vitamines : C, B1, B2, PP, B6, B8, B5. SANS GLUTEN. Purée de fruits adaptée à l’enfant.

Donc autant dire, Blédina totalement out avec sa farine et ses vitamines à gogo ! Super naturel tout ça … « du côté des mamans » qu’ils disent (comme si d’ailleurs papa ne pouvait pas donner à manger !!!) mais bien sur !

Et entre U Tout petits et U normal mis à part un prix presque 2 fois plus cher, et une teneur en pruneaux un peu plus important dans la U, c’est vraiment similaire ! La texture bcp plus lisse de la U Tout petits vaut-elle cette différence de prix ? Je ne le pense pas.

En conclusion de ce petit comparatif, je ne milite pas pour ou contre le bio, juste pour des aliments ne contenant que le nécessaire et rien d’inutile voir dangereux pour la santé de bébé ...

La preuve, notre réfrigérateur est rempli de  plusieurs marques, goûts, produits … mais en essayant de lire au mieux les étiquettes et d’acheter intelligent !

Nous les préparons de la sorte : 

Dans un soucis de ne pas gaspiller, j’ai commencé par utiliser des légumes congelés (surgelé ou congelé par moi-même) en très petites quantité.

Depuis je n’hésite pas à faire une bonne dose et à congeler ce qui est « de trop » en petite portion.

Les quantités & déroulement :

Le premier mois (6 à 7 mois de Martin) : 

Robot Ménager Braun

Robot Ménager Braun

Je cuisais avec un peu d’eau au micro-onde (faible puissance : moins de 700W) environ 50g de légumes et je mixais avec mon robot ménager afin d’obtenir des textures variables suivant les jours (ajouter plus ou moins d’eau de cuisson).

J’ai testé en mode « soupe », « purée épaisse », « purée filante », avec plus ou moins de petits morceaux.

Les résultats étaient variables suivant les jours et les aliments. Rien de flagrant ne semblait attirer l’attention du principal intéressé. Il goutait du bout des lèvres et exprimait vivement son désintérêt…

Couverts hoppop

Couverts hoppop

Nous avions une petite cuillère bébé hoppop mais pas assez creuse ni souple pour s’adapter à une bouche de bébé débutant la diversification. Nous l’utiliserons plus tard 🙂

Super-papa a donc arpenté les rayons des supermarchés et trouvé chez Carrefour (3€90 les 2 – attention le prix est très variable suivant les magasins) des cuillères douces, souples et bien creuses (agréable même pour les adultes) de la marque Tigex.  Sans être miraculeux, tout d’abord pour le « donneur » de nourriture, cela a été plus facile de la présenter au petit bonhomme !

Les légumes cuits maisons sont conservés 24 à 48h au réfrigérateur pour ce qui n’avait pas été mangé puis jeté au composteur pour le reste (les parties pleines de bavouilles de bébé ;-)).

Le tout de préférence réchauffé a faible puissance dans un pot en verre ou terre cuite (15s à 600w c’est largement).

Compote aux pruneaux

Compote aux pruneaux

Donc pendant un mois je dirai, grand maximum les repas étaient constitué de 50g de légumes souvent unique (c’était déjà un exploit) (que carotte, que petits pois, que haricot vert, que courgette, que pomme de terre, …).

En parallèle, au bout de 15 jours nous avons testé les compotes (pomme puis pomme pruneau pour aider le transit bien mis à mal par ces nouveaux aliments) qui ont remportées plus de succès.

Le goût, la texture, la température … difficile à dire mais nous sommes plus rapidement passés à 1/2 compote par jour sans soucis.

Martin tétant plus la cuillère qu’il n’ouvre la bouche pour manger !

Vers 7 mois ++ :

Depuis 2 semaines, j’ai repris le travail, et donc Martin est gardé 4 jours par semaine. C’est donc super-nounou qui a le droit de lui donner purée et compote !

Nous sommes donc partis sur les choses suivantes :

Le matin : tétée petit-dej avec maman.

Le midi : purée (jusqu’à 130g suivant envie) puis 180ml de lait (de maman).

Le goûter : compote (jusqu’à 130g suivant envie) puis 180ml de lait (de maman).

Le soir : tétée diner avec maman.

La nuit : variable suivant les envies :).

Suivant les jours, purée ou compote se trouvent totalement ou partiellement finies et le lait lui passe tout seul (2/3  jours d’adaptation au début mais depuis il a largement pigé le système).

La nounou a testé de lui mettre un peu de purée dans le lait au début car ni l’un ni l’autre ne trouvait grâce à ses yeux et cela a été concluant. Toutes les expériences sont bonnes à prendre !

De notre côté, nous avons continué à trouver des astuces pour faire ouvrir la bouche au petit gaillard et cela s’avère plus ou moins payant mais le mécanisme est en marche !

Miam les petits pois !

Miam les petits pois !

A partir de 8 mois : 

Afin de continuer sur des bonnes bases, j’ai recontacté ma médecin (vive les mails) afin de savoir sur quelles quantités continuer (étant donné que Martin fini purée et biberon chez la nounou, nous nous demandions s’il fallait revoir les doses).

Pour le moment, rien de particulier mais elle nous a indiqué qu’à partir de 8 mois, nous pouvions introduire viande blanche et poisson de la sorte :

Le matin : tétée petit-dej avec maman.

Le midi : purée de légumes (200g) + 2cc de viande blanche ou poisson puis 120ml de lait (de maman).

Le goûter : compote (jusqu’à 130g suivant envie) puis 180ml de lait (de maman). >> si lassitude il est possible de proposer yaourt ou petit suisse à la place du lait.

Le soir : tétée diner avec maman (jusqu’à 12 mois rien besoin d’autre).

Je reviendrai vers vous après février pour refaire un point sur l’évolution 🙂 !

Les marques bios, où les trouver ? 

Les marques de petits pots bio dont j’ai parlés sont assez difficile à tous trouver à un même endroit.

J’ai envoyer mon mari dans les grandes enseignes à proximités de son travail : résultat : néant ! (Carrefour et Leclerc au nord de Nantes) .

J’ai été à Auchan (au nord de Nantes), du babybio un peu plus diversifié.

J’ai ensuite fait un magasin bio (Horizon Vert au nord de Nantes), beaucoup plus de choix et des prix tout à fait comparable à la grande distribution (babybio, Hipp et holle > en grand pot surtout).

J’ai aussi testé la biocoop et le Leclerc  (Ancenis) qui proposent aussi du babybio.

Sur internet, le site de Brindilles proposent des petits pots mais les prix (et je n’imagine même pas le prix des frais d’envoi pour eux vu le poids !) sont un peu plus cher. Toutefois il y a plus de choix en un seul et même lieux. Je n’ai pas encore farfouiller sur tous les sites en proposant. A faire !

A l’avenir,  je planifierai donc des razzia quand le stock baissera.

De notre côté il nous reste des questions que nous avons résolus de la sorte :

Et glou et glou !

Et glou et glou !

– Faut-il donner de l’eau ? Nous avons pris le parti de lui donner son gobelet à bec qu’il adore et où il boit avec plaisir. Libre à lui de l’utiliser ou non. (à noter que sur la quantité il doit boire 3 gorgées maximum le reste coulant allégrement sur le bavoir …)

– Faut-il ajouter des « add-on » dans la cuisson des aliments ? Pour nous non, pas de beurre, sel, huile, crème ou autre ! Légumes et fruits (mélangés pourquoi pas) mais toujours nature ! Il aura bien le temps de tout badigeonner de ketchup et autre « trucs » 🙂

Des petits liens que j’ai trouvé utile :

Diversification alimentaire (leach league) 

Manger bouger (diversification alimentaire)

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 réflexions au sujet de « A moi les bons petits plats ! »

  1. Salut marie!

    Globalement, les discours sur la diversification sont tellement changeant… Et les enfants aussi…

    Perso j’utilise rarement le micro ondes par exemple et préfère chauffer vapeur avec le babycook.

    D’ailleurs j’aime bien pour le moment le babycook ^^

    Sinon, pour le soir Valentin a aussi du passer au régime solide le soir avec des desserts lactés et des purées à 9 mois parce que le lait suffisait pas à le caler…

    en tout cas j’aime beaucoup ton comparatif des produits!

  2. Marie, je n’ai qu’une chose à te dire sur ce sujet : CHAPEAU!
    je me suis bien reconnu dans cet article 🙂 merci pour ton expérience! pour l’eau bravo à martin pour l’utilisation de son gobelet nous la miss n’en veut pas :-/
    hate de voir cette évolution gustative

  3. et ben Marie ! tu m’épate avec tout tes comparatifs ! bravo en tout cas , c’est tres instructif (on sait jamais ça me servira peut etre un jour pour n°3 😉 ) bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.